Séminaire pour une prise en charge alternative des pathologies aigues (pandémies) et chroniques (maladies de Lyme et dérivés)

Cher collègue,

Le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme comme de nombreuses maladies chroniques, soulèvent beaucoup d’interrogations et de difficultés chez les praticiens concernés. Les tests biologiques ne satisfont personne ; les traitements chimiques lourds et prolongés finissent par poser question ; les cas « récidivants » ou persistants déroutent. Beaucoup de ces persistances ou récidives (cancers) sont liées à des co-infections non détectées, virales (il en existe plus de vingt connues dans le Lyme, treize dans le cancer), bactériennes ou parasitaires.

Ces maladies, la plupart du temps créent de véritables « barrages » thérapeutique : barrage à l’homéopathie, à l’ostéopathie, aux médecines de terrain, aux naturopathies et enfin aux thérapeutiques chimiques usuelles (antalgiques I II et III, AINS, IRS, ATB).

Ce sont les raisons pour lesquelles je plaide « POUR UN PROBABILISME ÉCLAIRÉ » en exploitant une méthode de diagnostic ciblée et en temps réel sur les pathogènes en cause :

La méthode des « testeurs ultradynamysés »,

est basée sur la réaction du sujet à des testeurs spécifiques fabriqués à l’aide d’un dynamiseur radio-électronique (PCMK3), lesquels vont :

1/ signer l’activité du ou des pathogènes, notamment cas de présences de viroses aigues actives, bactéries, parasites ;

2/ permettre de les désactiver et de lever leur barrage avec des remèdes ciblés (homéo ou autres) et rapidement actifs.

La méthode des testeurs ultradynamysés est dérivée de la technique homéopathique et de l’auriculo-médecine avec des résultats immédiatement vérifiables.

La méthode des testeurs ultradynamysés permet une orientation du diagnostic étiologique. La connaissance du ou des pathogènes permet de cibler la ou les molécules habituellement actives et éviter de se servir du « tapis de bombes probabiliste » (ATB, etc.), d’où gain pour le patient, économie de traitement et moindre risque médico-légal ou environnemental.

La méthode des testeurs ultradynamysés permet de vérifier l’efficacité, le bien-fondé ou la tolérance des remèdes, qu’ils soient homéopathiques ou allopathiques, des aliments ou des compléments alimentaires.

La méthode des testeurs ultradynamysés est accessible à tout professionnel de santé même non homéopathe. Il s’agit d’une technique codifiée, opérateur-indépendante et reproductible. Dans le cancer, elle se pose comme un adjuvant important des traitements classiques. Elle apporte une ouverture sur la prise en charge de toutes maladies chroniques ou pandémies virales, voire des conséquences environnementales des « vak-syn-ations » actuelles.

Cette méthode repose sur l’utilisation du PCMK3, dynamiseur qui à l’origine, permet la fabrication de remèdes homéopathiques en quelques secondes (utile en ce temps de déremboursement de l’homéo), ainsi que la fabrication des testeurs hyperdynamisés (nouvelle application).

C’est pourquoi je vous propose un abord différent de nos pathologies habituelles au travers d’un séminaire de deux jours à Paris :

Prise en charge alternative des pathologies aiguës et chroniques

Les 9 et 10 octobre 2021.

 

Programme :

- Épidémiologie, diagnostic et le traitement du Lyme en médecine conventionnelle.

- Fondements théoriques des tests énergétiques - Étiologies d’un syndrome de fatigue chronique, dépistage des « barrages » liés à ces maladies.

- Tests et diagnostics énergétiques d’orientation pour identifier en temps réel les bactéries, parasites, symbiotes et virus, présents chez nos patients atteints de Lyme (ou plus précisément Maladies Vectorielles à Arthropodes Hématophages ; MVAH), listing et mise à jour des remèdes homéopathiques anti-MVAH, protocole thérapeutique. Diagnostic différentiel du Lyme et prise en charge. Diagnostic en temps réel et prise en charge des épidémies ou pandémies virales et de ses variants. Gestion du syndrome « post-épidémique » ou « épidémique long ».

- Extension de la méthode pour le diagnostic des maladies auto-immunes, d’autres maladies chroniques à base infectieuse (Crohn, autisme, cancers d’origine virale…etc.), repérage et traitement des crypto-infections non vectorielles, identification de l’implication éventuelle des métaux lourds ou des « vak-syn-ations » classiques. Accompagnement des thérapies géniques anti SarsCov2, abord de la « Spykopathie », nouveau syndrome réalisant un vrai problème de santé publique (diffusion dans l’air respiré des protéines Spyke pathogènes).

- Abord du traitement des maladies auto-immunes, complications fréquentes du Lyme - Initiation à la posologie en dose liquide en homéo – Maîtrise de la prescription des nosodes (permettant en particulier de désactiver les virus associés au Lyme, voire les virus oncogènes). Méthode simple et rapide de repérage du similimum en homéo uniciste.

- Information sur les appareils d’hyper-dynamisation radio-électronique (PCMK3) permettant la fabrication des remèdes homéopathiques et des testeurs qui sont à la base de cette méthode.

MODALITÉS PRATIQUES :

Public concerné : les homéopathes médecins ou non, les professionnels de santé impliqués dans les conseils sur ces maladies, les médecins allopathes généralistes ou infectiologues (le diagnostic étiologique rapide permet aussi de guider un traitement classique).

Où et quand ? Les samedi 9 et dimanche 10 octobre 2021

Le samedi de 9h00 à 18h00, le dimanche de 9h30 à 17h30

Maison de La Salle 78A rue de Sèvres – 75006 Paris Métro Duroc ou Vaneau

Hébergement : Des chambres sont disponibles sur place (tél 01 44 49 36 00 pour réservation).

Prix de la formation : 210 € comprenant les enseignements et la fourniture d’un kit de diagnostic).

Pour ceux qui ont déjà participé à ce séminaire, le prix est de 130 €.

Restauration : A ce jour, on ne sait si le restaurant sera ouvert à tous. Les repas sont habituellement pris et réglés sur place (environ 18€ par repas tout compris). Merci de réserver quand même vos repas sur le bulletin d’inscription, des informations plus précises seront communiquées aux inscrits.

Inscription : Merci de remplir le bulletin d’inscription joint, et l’adresser à : L’association HOMEO 45, 4 rue Orléanaise - 45730 Saint Benoit sur Loire, (jrmdfabrikant@gmail.com) avec votre règlement par chèque (virement possible ; cf. indications sur le bulletin).

La formation se passe en présentiel pour permettre des travaux pratiques. Elle est limitée en nombre de participants et on ne retiendra que les premiers inscrits

N’hésitez pas à transmettre cette information aux confrères qui vous paraissent intéressés.

Dr Jean-Romain Fabrikant

Bulletin d'inscription 9-10 oct 2021 (1)

Cas cliniques
Formations
Actualités

Connexion à votre compte Homéosurf